12/01/2018

Respirer


Écrire sans autre but que celui de partager ce qui s'écrit, comme on respire sans autre but que celui de respirer, comme on est sans autre but qu'être.

Je n'écris pas même pour m'adresser à quelqu'un.

J'écris comme on chante dans une vallée, qu'il y ait un écho ou non.

J'écoute le chant que produisent mes doigts, ma pensée.

Il était une fois, quelque part, ces mots.

Bonjour.

Sourire.

Mystère.

À chacun de s'écrire soi.

On existe par les mots, dans les mots, en-deçà des mots, par-delà les mots, au-delà des mots.

Même quand ils ne sont pas présents, les mots sont toujours quelque part.

Vous me voyez ? Je suis ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici...

21 commentaires:

  1. J'écris comme on chante dans la vallée ... la vallée de Dana ! (la li la la ...)

    RépondreSupprimer
  2. Desmond has a barrow in the marketplace

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Molly is the singer in a band ?

      Supprimer
    2. Singing plate13/01/2018 11:26

      yes and they live in a home sweet home
      singing I'm here, here, here, here
      can you see me ?

      Supprimer
    3. Merci de ne pas confondre Obladi oblada avec la vallée de Dana. C'est sérieux , le folklore celte.

      Supprimer
    4. Serious plate24/01/2018 11:47

      bon déjà y a les Dates 1968/1998

      ensuite y a https://www.facebook.com/search/str/Molly+Dana/keywords_users?see_more_ref=eyJzaWQiOiIiLCJyZWYiOiJzZWVfbW9yZSJ9

      et surtout surtout https://i.pinimg.com/736x/ce/0a/4e/ce0a4e4a7d46005bee51a977a4c40f1f--shango-monsters.jpg

      Supprimer
    5. Fernand Chocapic24/01/2018 12:23

      Ce qu'il y a de Molly Dana. Je ne pensais pas qu'il y en avait autant. Beaucoup ne mettent pas de photo. Cela gâche un peu l'expérience. Et vous dites que la statuette est ressemblante ? Etonnant.

      Supprimer
    6. Stunning plate24/01/2018 19:14

      oui c'est étonnant toutes ces Molly Dana. demandez-leur une photo or ask them as friends. les solutions existent voyez-vous.

      la statuette est à la racine d'Obladi Oblada

      Supprimer
  3. quand on accorde - comme sur ce blog - autant d'importance aux mots c'est qu'on les craint...

    ABRAXAS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crains pas les mots.

      Sans les mots, personne n'existe, aucun "je" n'existe.

      Sans les mots, il n'existe que des corps.

      Je ne crains pas de ne pas exister.

      Supprimer
    2. que des corps comme vous y allez
      si vous deviez choisir entre les corps et les mots

      Supprimer
    3. Pas le choix, sans corps, pas de mots...

      Supprimer
    4. vous voyez

      Supprimer
    5. HÉRÉSIE ! Ta vision du monde et de toi même est encore trop linéraire, trop scientifique ou objective pour être exacte. Le corps apparait et disparait régulièrement, pas besoin du corps ou du cerveau pour faire apparaitre les mots, les mots comme l'univers entier apparaissent seulement grace au pouvoir de la Conscience qui construit ce qu'elle a besoin au moment ou elle a besoin. La réalité n'est pas une vision permanente mais ne cesse d'apparaitre et de disparaitre. comme je l'ai déja dit ces putains d'étoiles dans le ciel sont juste des points blancs minuscules. La réalité est de la même substance que les rêves, tout parait réel et pourtant ne l'est pas. il n'y a personne dans ton corps !!! ton corps et l'univers est dans la Conscience...

      Supprimer
  4. Je pensais exactement comme Abraxas, et puis je suis allé chez Optic 2000.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fernand Chocapic24/01/2018 12:19

      Il n'y a pas de boutique Optic 2000 au paradis des rockeurs. Je suppose qu'à ce moment-là, c'est la Conscience qui te fabrique les lunettes.

      Supprimer
  5. Bonjour -> maison
    Sourire -> soeur
    Mystère -> chocolat

    Ce sont des mots cachés à l'intérieur d'autres mots.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qu'on appelle un movaliset ?

      Supprimer
    2. Fernand Chocapic24/01/2018 12:20

      Je t'explique pas le bazar.

      Supprimer